Portrait d'une yogi aux multiples talents: Emilie Le D


J'ai rencontré Emilie Le D à Annecy, lors d'un cours de Hatha Yoga chez Yoga Searcher. Ce qui m'a frappé immédiatement chez elle, c'est sa grande douceur, et surtout cette belle lumière qui se dégage de son sourire. Emilie est avant tout une artiste, elle croque la vie à pleines dents. Elle peint, dessine, écrit, donne des cours de yoga, anime sa radio, son blog,... Tout ce qu'elle touche se transforme en beauté. Elle crée des sacs à tapis de yoga Naoussa Collection qui sont des véritables petits bijoux. Ils sont fabriqués à la main en Haute Savoie et  chaque sac est unique. Tayrona a la grande chance de vous les proposer à la vente dans sa nouvelle rubrique "créateurs" qui mettra en avant des créations artistiques autour du yoga.

 

C’est tout naturellement que je lui ai posé quelques questions personnelles sur sa pratique du yoga que je partage avec vous aujourd’hui.

Comment es tu arrivée à prendre soin de toi?

J’ai eu envie de commencer le yoga à 15 ans, sans raison particulière. A ce moment-là, le yoga ne faisait pas l’objet de l’engouement qu’il connaît à présent dans le monde occidental. Je souhaitais faire un « sport doux », me maintenir en forme. Je crois que cette pensée est une porte d’entrée dans le yoga avec ses dimensions culturelle et spirituelle, pour de nombreuses personnes.

Quelle pratique pour ton bien-être?

Tout dépend de l’énergie du moment. Le yoga fait partie intégrante de ma vie, j’ai grandi avec lui. L’essentiel, pour moi, est de dérouler mon tapis, chaque jour. Je peux aussi bien me retrouver à effectuer des asanas (postures) compliquées qu’à dessiner, danser ou méditer.

J’ai commencé le yoga en douceur, avec le Sivananda, le Hatha et le yin.

Désormais, je m’autorise à naviguer entre ces pratiques apaisantes et des flows, des séances plus dynamiques.

J’écris aussi beaucoup, de la poésie. Cela est parfois tout aussi bénéfique qu’une grande méditation.

Quel est le rituel de ta pratique?

Une copine Art thérapeute m’a récemment expliqué que les rituels étaient importants, afin de rythmer nos vies, nous fournir des repères. C’est pour cela que j’ai créé le concept Naoussa Rituæls, le fait de s’approprier des rituels avec des objets fabriqués artisanalement… je vous en dirai plus prochainement !

En général, mon rituel consiste à allumer une bougie, ou disposer des pierres « magiques » près de mon tapis au début de ma pratique.

Qu’en retires-tu? 

Le yoga a été la rencontre de ma vie. J’en retire non seulement du bien-être, une compréhension accrue de mon corps et du fonctionnement de mon esprit, mais aussi la possibilité de prendre de la hauteur, de relativiser.

Qu’emportes-tu dans ton sac de yoga?

Mon tapis de yoga YUJ. Less is more ;)

Quel est ton objet/accessoire fétiche?

Mon sac à tapis de yoga Naoussa Collection, pratique et joli. Je l’ai créé parce que je ne trouvais pas de sac à mon goût dans le commerce.

Quels seraient tes conseils pour les Yoginis Tayrona?

« Il est temps de vivre la vie que tu t’es imaginée » (Henry James)

Cela peut commencer par une grande inspiration. Par porter un regard nouveau sur votre vie. Aimer, envers et contre tout.

Où / comment pratiques tu?

Partout, tout le temps ! La plupart du temps, sur mon tapis dans mon salon, avec mon chien et mon chat qui s’agitent et qui jouent.

Quel est ton mantra/ phrase fétiche?

"Si l’existence n’est qu’un passage, sur ce passage au moins, semons des fleurs !"

Montaigne

 

Pour la retrouver : http://www.naoussa-studio.com/naoussa-yoga

 

 

 

 


Laissez un commentaire