LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 90 €

0

Votre panier est vide

Portrait d'une yogini réflexologue : Chloé

septembre 15, 2018

Portrait d'une yogini réflexologue : Chloé

Chloé, petit bout de femme énergique de 30ans, réflexologue, massothérapeute et professeur de yoga sur Genève et alentours.

Passionnée par la vie, la nature et le mouvement, c’est par son éternel enthousiasme à découvrir de nouvelles choses qu'elle a commencé à pratiquer le yoga. Vivante, positive et énergique (parfois un peu trop selon les dires de ses proches), elle en est rapidement tombée amoureuse, tant pour son aspect physique que pour ce qu’il parvenait à procurer à son mental.

Convaincue que le bien-être de chacun et de l’ensemble est la clé d’un monde meilleur, elle essaie aujourd’hui, chaque jour, par son métier de réflexologue et massothérapeute mais également celui d’enseignante de yoga, de mettre le bien-être de ses patients/élèves au centre de ses préoccupations. Parce que chacun, à un moment de la vie, a besoin d’aide, parce qu'elle a eu besoin elle-même que l’on lui donne un bon coup de pouce, elle souhaite aujourd’hui pouvoir faire rejaillir le potentiel de chacun et le voir rayonner. Elle a rapidement souhaité allier ses soins à l’enseignement de yoga afin de pouvoir prendre en charge les personnes dans leur globalité, tant sur le plan physique qu’émotionnel.

C’est tout naturellement que je lui ai posé quelques questions personnelles sur sa pratique du yoga que je partage avec vous aujourd’hui.

Comment es tu arrivée à prendre soin de toi?

Prendre soin de soi… voilà qui est difficile, et pourtant. Pour prendre “bien” soin des autres, il est indispensable de savoir, avant tout, prendre soin de soi. Et la vie me l’a rapidement appris. En tant que fonceuse et super active, j’ai toujours tout fais à fond, mille choses à la fois, m'intéressais à 10 choses en même temps, souhaitais toujours en apprendre davantage, sans finalement jamais prendre réellement le temps. Parce qu’il m’était difficile de m’arrêter et de ne “rien faire”, et bien la vie s’en est chargée pour moi

A l’âge où il a fallu choisir de quoi allait être fait mon avenir (à la sortie du lycée), je me suis retrouvée confrontée à ce mal du siècle (parmi d’autres) qu’est la migraine. En effet, après plusieurs années de douleurs incessantes, les médecins m’ont diagnostiquée “migraineuse” de cause héréditaire (et donc pour qui on ne peut pas faire grand chose). Persuadée que je ne pouvais pas rester dans cet état (après être bien sûr être passée par une période où j’ai baissé les bras et cru que ca rythmerait mon quotidien indéfiniment) et admettre cette fatalité qui venait à me faire prendre des anti-douleurs tous les jours, j’ai décidé d’aller dans d’autres directions, à la recherche de solutions que la médecine traditionnelle ne me donnait pas. Décidée à trouver des moyens de soulager mes douleurs mais surtout à comprendre pourquoi elles existaient, je me suis tournée vers les médecines douces et parallèlement vers la pratique de yoga (tout arrive au bon moment).

Ce n’a pas été un chemin facile, et ça aura été long mais après plusieurs mois de soins et pratique, j’ai appris à m’écouter, à comprendre ce qu'exprimait mon corps, à mieux me connaitre et ainsi à me respecter davantage. Aujourd’hui, je peux dire que je suis libérée de mes douleurs, que mon quotidien a changé et que ma personne vit pleinement à nouveau.

Quelle pratique pour ton bien-être?

L’écoute de ma petite voix et de mes envies. Ne plus me forcer (dans la limite du raisonnable bien sûr), savoir ce qui est bon pour moi et le cultiver. Me respecter, simplement.

Gérer le brouhaha et l’hyperactivité de mon mental (qui mange alors toute mon énergie) en me reconnectant avec la nature, en allant grimper et parcourir les montagnes environnantes afin de puiser leur énergie, me ressourcer et m’apaiser.

Mon alimentation, basée sur des valeurs éco responsables, est également un élément hyper important pour mon bien-être, tant physique que mental.

Etre entourée des gens que j’aime, mais également savoir prendre du temps seule, pour me retrouver (ces moments-là ne sont au départ pas forcément évidents mais ils sont précieux).

Quel est le rituel de ta pratique?

Je pratique autant que possible la pensée positive: elle change le regard sur la vie et allège notre quotidien. Essayez, vous en serez certainement très vite convaincus.

Je prends des pauses “nature” dès que possible, dans mon quotidien, en allant marcher à l’extérieur, retrouver le contact avec la nature et m’émerveiller devant le spectacle permanent qu’elle nous offre. J’aime la remercier et sourire en l’admirant.

Lorsque je me sens stressée ou perdue, j’aime m’arrêter, fermer les yeux, respirer profondément et sourire. Si j’ai la chance de croiser un regard lorsque je rouvre les yeux, le spectacle est souvent merveilleux: un sourire qui vient du plus profond de vous-même est tellement communicateur. Essayez vous verrez :)

Qu’en retires-tu?

Enormément de positif :) En tant que grande hypersensible, mon mental et mes sens sont en sur-activité permanente. Si cet aspect de ma personnalité peut se révéler d’une extrême richesse, il me doit aussi de savoir prendre des moments pour moi, pour me retrouver, en me reconnectant à moi-même et à la nature, afin de ne pas me perdre.

Marcher, courir, respirer, sourire, danser en pleine nature me permet alors de retrouver une certaine légèreté, de l’apaisement et une certaine forme de liberté. De la clairvoyance

également. Les problèmes semblent s’éclaircir à mon retour, comme s’ils devenaient moins lourds et que les solutions semblaient plus claires.

Chacun doit trouver ses astuces personnelles (ça s’apprend) pour s’aider et prendre la vie avec plus de légèreté.

Qu’emportes-tu dans ton sac de yoga?

De l’eau. Premier réflexe lorsque je souffrais de maux de tête: toujours penser à s’hydrater un maximum. On ne boit jamais assez (d’eau évidemment). Pour ceux qui n’ont “jamais soif”, ayez toujours une bouteille sur vous (dans votre sac à main mesdames, ou sur le bureau) et en boire chaque fois que vous la voyiez. Vous finirez par avoir soif, je vous assure, ça marche!

Quel est ton objet/accessoire fétiche?

Je ne suis pas très attachée aux objets et pas vraiment fétichiste. Alors rien de spécial.

Quels seraient tes conseils pour les Yoginis Tayrona?

Je souhaite à chacun de s’écouter, toujours un peu plus. Être à l’écoute de sa petite voix intérieure, savoir la laisser s’exprimer et ainsi revenir à son essence. Parce qu’elle seule sait ce qui est réellement bon pour vous, qu’elle nous vous trompera et quittera jamais.

Enfin, de prendre le temps de vibrer, lorsque les occasions se présentent. Lors d’un partage entre amis, lors d’un moment en amoureux, lors d’une balade en nature, seul ou accompagné, prenez le temps de mettre le doigt sur ce qui se passe et savourez! Soyez spectateur de vos moments de bonheur, c’est tellement bon à prendre.

Où / comment pratiques tu?

Parce que le yoga ne se limite pas à la pratique de postures, je pratique partout et tout le temps (enfin, plusieurs fois par jour en tout cas hihi). Parce qu’il est important de savoir reprendre conscience de tout ce qui nous entoure, à chaque instant, et de voir le positif que la vie nous offre, dans les bons et moins bons moments. Parce que chaque prise de conscience du moment que l’on est en train de vivre, de la sensation que l’on ressent à l’intérieur, de nos réactions extérieures, de ce que l’on peut entendre, voir, à chaque moment de la vie, nous fait grandir, nous ouvre davantage à nos sens, à notre “nous” et à la vie. Parce que la vie vaut le coup d’être vécue pleinement (et que nous faisons partie de ces chanceux qui peuvent le dire), parce que le yoga c’est TOUT CA, alors pratiquez!

Encore et encore!

- Quel est ton mantra/ phrase fétiche?

« Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait ! »

Parce qu’on se met bien trop souvent des limites (des peurs) et que si l’on arrivait à lâcher prise davantage, on arriverait certainement à davantage de grandes choses.


Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter