LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 90 €

0

Votre panier est vide

Bien choisir son coussin de méditation

novembre 26, 2019

Bien choisir son coussin de méditation

La qualité de la posture assise détermine la qualité d’une séance

Le saviez-vous ? A l’origine, le terme « asana », souvent traduit par « posture » fait en fait référence à l’assise. Il désigne aussi bien le siège sur lequel on s’assied que la posture elle-même. Bien entendu, les différentes postures du Hatha Yoga préparent à cette assise et à l’attitude intérieure qui facilite l’état de méditation. Mais la qualité de la posture assise détermine la qualité d’une séance, voilà pourquoi il est essentiel de bien choisir son coussin de méditation.   

Le corps et l’esprit sont liés : une bonne posture est essentielle pour demeurer dans un état détendu et alerte, ni tendu ni distrait.

Il existe de nombreuses postures pour pratiquer la méditation car la posture du lotus n'est pas donnée à tout le monde. C'est pourquoi, il existe différents supports de méditation permettant de protéger vos chevilles et genoux et vous aider à garder le dos droit lors de votre pratique méditative.

Selon votre pratique, votre morphologie ou même vos préférences, n'hésitez pas à vous asseoir sur un support comme une petite brique ou un coussin de méditationbien ferme (zafu) ou un banc de méditation

L'idée étant de favoriser la bascule du bassin par la surélévation de ce dernier afin de conserver le dos droit et long et avoir une posture confortable.

Si vous retenez l'option du coussin, choisissez un coussin plus ou moins haut, ferme ou souple. Les coussins traditionnels, appelés zafu, présentent en général une assise haute.

Ils sont particulièrement recommandés aux personnes de grande taille et à toute personne débutant la méditation.

Certains coussins sont rembourrés en kapok (assise moelleuse), d’autres en grains d’épeautre (plus ferme).

La forme du coussin est également importante pour une bonne méditation

  • le « classique », tout rond, présente l’avantage d’être bien large ;
  • celui en forme de demi-lune ou de cœur s’ajuste bien à la forme du corps.
  • Il existe aussi des coussins rectangulaires, très pratiques et faciles à transporter.
  • Enfin, les coussins dépliables offrent différentes hauteurs et sont donc modulables. 
  • Et pour terminer, il y a aussi le banc de méditation qui permet de placer les genoux pliés devant le banc. mais sachez que le banc est un support bien plus haut qu'un coussin de méditation. Il a pour mérite de conserver la colonne droite sans effort. Cette variante est conseillée si on a une fragilité au niveau des genoux.                                                                                                                                                                    Bien entendu, la couleur et le design comptent aussi : choisissez un coussin qui vous plaît, il vous sera plus facile de méditer !

Notre astuce pour un confort garanti 

Caler des coussins, des briques de yoga ou des couvertures roulées sous vos genoux afin de pouvoir les relâcher dessus ! Il est tout à fait possible aussi de s’asseoir sur un banc de méditation dans une position agenouillée ou, pourquoi pas, sur une chaise. L’essentiel, quelle que soit l’assise choisie, est de pouvoir garder le dos droit, mais pas tendu. Le menton est légèrement rentré pour aligner l’arrière de la tête et la colonne cervicale. Les os fessiers (les ischions) sont stables et centrés, ancrés sur le support (coussin, banc ou chaise).

Enfin n'hésitez pas à vous couvrir d'un châle ou d'une petite couverturepour ne pas avoir froid et ne pas être géné par le refroidissement du corps lors de l'assise.

 

Bonne pratique !

 


Laisser un commentaire

Je ne suis pas un robot
Réduction & Newsletter !