LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 90 €

0

Votre panier est vide

Portrait de Cécile Arquey, professeure de yoga nomade et féministe

mai 04, 2019

Cécile Arquey - portrait Tayrona Yoga

Après avoir enseigné en Asie et Océanie aux plongeurs sous-marins et apnéistes, Cécile Arquey s’est spécialisée dans le Yoga pour la force mentale des femmes. Si vous souhaitez la rencontrer, elle donne actuellement des séances privées « Yogirl Power » à Bordeaux. Sa prochaine destination ? Les Açores où elle souhaite créer son centre de bien-être.

C’est tout naturellement que je lui ai posé quelques questions personnelles sur sa pratique du yoga que je partage avec vous aujourd’hui.

Comment es tu arrivée à prendre soin de toi?

Par curiosité ! L’univers du Yoga me plaisait et je souhaitais découvrir toutes ses facettes. Je me doutais qu’il ne s’agissait pas simplement d’enchaînements de postures.

J’ai commencé par me documenter seule et j’ai téléchargé une application de méditation. Au bout d’un mois de méditation quotidienne, mon compagnon m’a dit sur un ton très sérieux : « Cécile, je te demande de ne pas arrêter la méditation. Tu es beaucoup plus sereine. N’arrête surtout pas. »

J’ai ensuite suivi une première formation de professeur de Yoga… juste par curiosité !

Quelle pratique pour ton bien-être?

Plusieurs ! La respiration pour me calmer, la méditation pour clarifier mes idées et les postures pour soulager mon dos. Yin, Vinyasa ou Power Yoga, j’adapte le style en fonction de mon cycle féminin.

En plus du Yoga, toute immersion dans l’eau salée me fait un bien fou ! Je retrouve beaucoup de points communs entre le Yoga, l’apnée et le surf.

Quel est le rituel de ta pratique?

Je déroule mon tapis le matin à côté de celui de mon mari et je clos ma séance par un moment de gratitude.

Qu’en retires-tu? 

Pratiquer à deux permet de ne pas perdre sa motivation.

Quant à la gratitude, cela apporte du bonheur en se concentrant sur les choses positives.

Qu’emportes-tu dans ton sac de yoga?

Si c’est moi élève : ma gourde et mon tapis.

Si je suis la prof : ma gourde, des tapis, des blocs, une petite enceinte avec un lecteur MP3 et ma liseuse électronique où j’importe les cours que je prépare.

Quel est ton objet/accessoire fétiche?

Mon tapis de yoga Manduka Prolite orange ! Il a été témoin des plus belles classes que j’ai suivies ; je repense à la classe créative de Randi Sesse Kjær, aux chants de Mathieu Bayol, à la voix émouvante de Sacha Heath, aux méditations avec Burkhard Langemann et Kirsten Reiss.

Ce tapis orange m’a soutenue quand j’enseignais sous le soleil brûlant sur la plage en Thaïlande ou encore sous la pluie et dans la boue aux Philippines… Il est indestructible !

Quels seraient tes conseils pour les Yoginis Tayrona?

Méditer tous les jours ! La pratique régulière de la méditation vous apportera bien plus dans votre vie que les postures de Yoga les plus impressionnantes.

Où / comment pratiques tu?

Le plus souvent en intérieur et de temps en temps à la plage directement sur le sable pour me détacher un peu de mon tapis.

J’aime enseigner en jean très élastique ou en short pour montrer que le legging ne fait pas de nous de meilleur·es yogi·nis. Et je porte des débardeurs dévoilant mes aisselles poilues, pour rappeler que chaque femme est libre de disposer de son corps.

Quel est ton mantra/ phrase fétiche?

Je termine mes cours en disant : « Que tous les êtres soient libres et heureux. »

On commence à faire du Yoga pour soi-même et petit à petit on se rend compte qu’on le fait pour tous les êtres vivants.

 

Merci à l’équipe Tayrona de m’offrir cet espace d’expression sur le blog.

 

 

Site web : www.yogirlpower.com

Facebook : https://www.facebook.com/cecile.arquey.yogirlpower/

Instagram : https://www.instagram.com/cecile.arquey/


Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter