Portrait de Jenny Liard: une yogi amoureuse du ski


 

J'ai rencontré Jenny Liard, lors de ma formation de yoga, le teacher training Satiam Yoga de Katy Misson. Notre amitié est née au fils de nos rendez-vous du mardi où, entre professeurs stagiaires, nous nous coachions dans l'exercice de l'enseignement de nos séries de yoga. L'histoire de Jenny est une véritable renaissance. Elle s'est construite autour du lac d'Annecy, toute petite avec son père moniteur de ski, elle a baigné dans les eaux bleues du lac, chaussée d'une paire de ski. Avec le temps, s'est devenu une vraie passion que ce soit sur l'eau ou sur la neige avec une nette préférence pour le wake board. Jusqu'au jour de l'accident, où elle s'est brisée les hanches suite à une mauvaise chute. Un véritable drame pour cette moniteur de ski, athlète de haut niveau, qui du jour au lendemain a dû mettre un frein à sa passion et ses voyages. Et là, ont commencé les souffrances, opérations après opérations, séances de kiné après séances, les douleurs étaient bien présentes et son corps refusait de fonctionner. Après avoir tout tenté, elle a essayé le yoga et ce fût une véritable révélation. Grâce à sa pratique régulière et sa persévérance, elle peut aujourd'hui envisager d'enseigner à nouveau. Son enseignement de yoga est emprunt de fraicheur et d'humilité, il allie ses connaissances de moniteur de ski et la belle pratique qu'est Satiam Yoga. Un véritable régal pour ses futurs élèves qui souhaitent progresser dans les deux disciplines.

C’est tout naturellement que je lui ai posé quelques questions personnelles sur sa pratique du yoga que je partage avec vous aujourd’hui.

Comment es tu arrivée à prendre soin de toi?

Suite à une grosse blessure au niveau des hanches (fracture du bassin et du sacrum ) qui a eu des répercussion sur ma colonne vertébrale  Cela m’a empêché de vivre de mes passions et chamboulé ma vie. Si j’avais écouté mon corps peut-être que je ne serai pas arrivé à ce point de rupture. J’ai fait beaucoup d’essais; de la kiné aux médecines parallèles et c’est le yoga qui m’a remis sur pied. Chemin laborieux et plein de virages.

Quelle pratique pour ton bien-être?

Deux choses pour mon bien–être le ski nautique (slalom) que je vis comme une méditation et le yoga. Avec ces pratiques, c’est là que je reconnecte mon corps avec l’esprit. C’est là que je trouve mon bien-être.

Quel est le rituel de ta pratique?   

Dans les deux disciplines, j’essaye d’avoir une régularité. Je suis aussi plus indulgente. Avant comme tous les sportifs de haut niveau, on m’avait appris à travailler contre mon corps. Aujourd’hui, je travaille avec mon corps et pas contre lui pour atteindre mon objectif de bien-être. Je ne suis plus dans la compétition. De toutes façon, tant que j’ai pas retrouvé mes appuis, ce n’est pas la peine d’y penser.

Qu’en retires-tu?

Le kiné m’avait dit que mon bassin ne bougerait plus et qu’il n’aurait plus d’ouverture. Aujourd’hui, il bouge…J’ai retrouvé des sensations, une connection avec mon corps. J’aimerai arriver un jour à faire le pont.

Qu’emportes-tu dans ton sac de yoga?

Ma bouteille d’eau, une serviette et mon tapis YUJ parce que je transpire beaucoup des mains et quand je transpire des mains, il devient très adhérant. Il est peut-être juste un peu fin pour les amortis. Le choix du tapis est déterminant dans la pratique du yoga et Patricia est d’excellent conseil pour vous guider.

Quel est ton objet/accessoire fétiche?

Mon mala des 7 chakras que j’ai fabriqué moi-même et que je ne quitte pas.

Quels seraient tes conseils pour les Yoginis Tayrona? 

Etre à l’écoute de son corps, ne pas aller dans la sur-performance et être à l’écoute des signaux que nous envoit celui-ci.

Où / comment pratiques tu?

Je pratique plusieurs fois par semaine. En fait quasi tous les jours. On se donne cours à tour de rôle, avec mes copines de formation. Sinon, je vais à mon studio Satiam Academy avec Katy Misson et chez moi.

Je viens de suivre un teacher training avec Katy Misson (Satiam Yoga) pour être professeur de yoga. Katy Misson est physiothérapeute et posturologue. Elle est très attentive à l'alignement des postures. Elle nous forme à un type de yoga qui est à l’écoute du corps et prône l'ouverture du coeur. Un retour à l'essence. J’espère qu’à mon tour, je pourrai transmettre cette pratique et en y alliant mes connaissances de skieuse.

Quel est ton mantra/ phrase fétiche?

Ma phrase favorite est :

Souris, la vie est belle !


Laissez un commentaire