Portrait de Katia Papet; une yogini férue d'écologie


 

 

J'ai rencontré Katia Papet lors du Festival de Yoga de Val D'Isère, nous avions suivi les mêmes cours. Assistante-technico commerciale pour une société qui commercialise une application mobile de e santé, elle préside aujourd'hui le Yoga Club de Bourg Saint Maurice. Elle pratique le yoga depuis 4 ans. Ce n'est pas un hasard si elle est venue à cette pratique mais un véritable choix qui correspondait à une période de sa vie. Montagnarde, pratiquant l'alpinisme, Katia est férue d'environnement et d'écologie intérieure. Elle résume cette passion par le biais d'un proverbe indien : " fais du bien à ton corps afin que ton âme ait envie d'y rester " ou la symbiose du corps et du mental afin d'être en harmonie avec sont environnement et son entourage. Elle est aussi l'heureuse gagnante du concours organisé par Maeva Morin et Tayrona qui lui ont permis d'acquérir un beau tapis de voyage Superlite Mandula.

 


C’est tout naturellement que je lui ai posé quelques questions personnelles sur sa pratique du yoga que je partage avec vous aujourd’hui.

Comment es tu arrivée à prendre soin de toi?

Comme je suis de nature très contractée et que cela m’épuisait, il y a 4 ans je me suis tournée vers le yoga auquel je pensais depuis longtemps tout en ayant des à priori.

Parce que c’était le bon moment et parce que je l’avais décidé, on n’arrive pas à son premier cours de yoga par hasard…

Quelle pratique pour ton bien-être?

Rentrer chez moi au sens propre comme au figuré:

La hygge attitude des scandinaves et qui se prête parfaitement à la vie en montagne: de la lecture, du thé, du chocolat, des coloriages, fabriquer mes bijoux et surtout … retrouver mon amoureux.

Et à l’inverse j’ai aussi besoin d’évasion: sortir en montagne, nager, partir en voyage, vivre des moments éphémères dans de beaux endroits (musées, spas, week-end mixant sport et culture) pour capter le moment présent.

Enfin, une séance de shiatsu thérapeutique par mois me permet de préserver l’équilibre.

Quel est le rituel de ta pratique?

Kapha j’ai beaucoup de mal à me réveiller le matin et j’ai donc instauré une série d’étirements et de Cat&Cow alors que je suis encore sous la couette en espérant devenir un jour une vraie yogini qui se lève avant le soleil !!!

Qu’en retires-tu? 

Le fait de garder mon calme en de nombreuses circonstances, une meilleure confiance en moi et surtout « être confiante » dans la vie en général, une plus grande concentration (en montagne notamment) et de belles rencontres car le yoga transforme et on « dégage plus de positif ».

Et surtout l’ego se calme, je me libère peu à peu de l’image fausse que j’ai de moi et qui était cause de souffrance, j’accepte !

Qu’emportes-tu dans ton sac de yoga?

Un plaid pour la relax qui sert aussi de coussin une fois plié, une brique, des mouchoirs, un baume à lèvres, des chaussettes à doigts car décidément l’hiver il fait trop froid, une synergie d’huiles essentielles relaxante et…mon tapis de yoga Superlite Manduka.

Quel est ton objet/accessoire fétiche?

J’en ai plein mais je pourrais citer mes boucles d’oreilles traditionnelles de Tarentaise (les fameuses « savoyardes » des gitanes que l’on trouve également aux Saintes Marie de la Mer) qui ont un petit côté ethnique et qui font partie de moi, même si je ne les porte pas tous le temps.

Quels seraient tes conseils pour les Yoginis Tayrona?

Je suis heureuse d’avoir rencontré le Hatha Yoga avant de rentrer dans le « Flow du Vinyasa » car j’y ai appris les bases stables et surtout comment ne pas me blesser.

Prendre le temps de découvrir que le yoga ce ne sont pas que des postures mais tout un mode de vie qui apporte le bien être même si on ne peut pas tout appliquer à la lettre.

Où / comment pratiques tu?

Deux fois par semaine avec deux profs différentes, Charlotte pour le Vinyasa et Sylvie pour le Hatha, je ne conçois pas l’un sans l’autre !

Dans des salles qui sont loin d’être adaptées à la pratique mais je savoure la chance d’avoir accès à des cours de qualité dans l’isolement d’une petite ville de montagne.

L’été sur un SUP : Shavasana les doigts et les orteils dans l’eau fraiche est un délice.

Chez moi sans rituel particulier grâce à des cours en ligne.

Au bureau pour respirer et m’étirer, me revitaliser en cours de journée.

Au sommet des montagnes et au cœur des grands espaces.

Le Yoga m’accompagne partout.

Quel est ton mantra/ phrase fétiche?

“Take only what you need and be on your way” 

Refrain de This Green And Pleasant Land par Pendragon


Laissez un commentaire