Portrait d'une Yogini: Anne-Sophie Richard, spécialiste en massages et soins ayurvédiques


J'ai rencontré Anne-Sophie, lors d'un dîner de filles organisé par ma professeur de yoga. Ce jour là, elle portait un pull jaune ample et cette couleur était à l'image de ce qu'elle rayonnait; un soleil. Anne-Sophie fait partie de ces personnes que l'on qualifie de solaire et de douce. Sa voix est posée, l'attention et l'écoute qu'elle vous porte vous englobe tout de suite dans un univers de bien-être et de confiance. J'ai, tout de suite, été sous le charme et très vite, j'ai été la consulter pour un soin ayurvédique

Elle a déterminé mon profil ayurvédique par une liste de questions et j'ai tout de suite apprécié le soin qu'elle m'a porté lors de mon premier massage qui avait pour objectif d'équilibrer mes doshas. Aujourd'hui, je la consulte régulièrement et ce sont de vrais moments de bonheur.

Très curieuse, je lui ai posé quelques questions personnelles sur sa recette  bien-être que je partage avec vous aujourd’hui.

Comment es tu arrivée à prendre soin de toi?

En 2008, mon corps m’a rappelé l’ordre, j’ai fait ma première crise de périarthrite (calcification sur les tendons des épaules). Je venais de vivre en 2007 ma première déception humaine : Il s’est agit d’une association professionnelle désastreuse avec un spécialiste du harcèlement moral. Une tempête vécue comme une bouteille à la mer…La colère contre l’injustice et l’impuissance m’envahit, mon Pitta grimpa à son comble, mes tissus
s’asséchèrent et mes tendons s’enflammèrent…scénario classique. Mon médecin traitant me souffla l’idée de pratiquer régulièrement du yoga pour retrouver flexibilité et ré-ouvrir mon corps. A partir de là, je sus que j’avais rencontré une belle personne, « Le yoga », une pratique qui ne vous laisse jamais seule, qui vous redonne confiance et permet à votre corps de retrouver une énergie vitale harmonieuse.

Quelle pratique pour ton bien-être?

Ma pratique est aussi variée qu’une palette de peintre. Elle varie en fonction des saisons, de mon humeur, de mes découvertes, de mes aspirations. La pratique pourra être ancrée, englobante et basse à l’automne, active verticale et chauffante au coeur de l’hiver, rafraîchissante et intériorisée en été etc….

Quel est le rituel de ta pratique?

Je commence toujours ma journée par mon auto-habyanga (5mn d’automassage), puis avec l’huile qui fait son travail, je fais 15 mn d’asanas pour évacuer les toxines et délier le corps, et 10 mn de mantra et médiation, enfin je termine toujours par 5mn de pratique Pranique (pour me préparer au massage).

Qu’en retires-tu?

L’huile m’ancre et m’assouplit, les asanas me réveillent et me nettoient, les mantras et la pratique Pranique posent mon mental…je me sens bien, prête à vivre tout ce que j’ai à vivre……

Qu’emportes-tu dans ton sac de yoga?

Ma musique et une barrette. Et un tapis de Yoga Manduka Ekolite en gomme naturelle.

Quel est ton objet/accessoire fétiche?

Le châle tout chaud que mon fils ma ramené du Mexique…
Quels seraient tes conseils pour les Yoginis Tayrona?
« faites peu si vous voulez, mais tous les jours » un rituel régulier apporte la liberté, contrairement aux idées reçues…

Où / comment pratiques tu?

Je pratique partout… dans mon salon, au bord du lac, en haut d’une montagne, et j’adore profiter d’un cours de mes collègues pour reprendre ma place d’élève et apprendre, comprendre toujours de nouvelles sensations.

Quel est ton mantra/ phrase fétiche?

Le gayatri mantra me recharge comme une pile. Je ne cesse de me répéter

"fais de ton mieux et sois heureuse"

 

Si vous voulez en savoir plus, consultez sa Page FB Yan Bija

Et son site :Yan Bija


Laissez un commentaire