LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 90 €

0

Votre panier est vide

Portrait d'une yogini créatrice de LagOm: Anna Ilkovics

février 02, 2019

Portrait d'une yogini créatrice de LagOm: Anna Ilkovics

Anna Ilkovics, suédoise et vivant en Belgique, fait carrière en tant que client director. Depuis plus de 20 ans, son travail consiste à répondre aux besoins d'autrui, modèle qu’elle a tendance à appliquer également au sein de sa famille.

C’est la découverte du yoga et de la méditation qu’il lui apprit que, s’occuper des autres passent, d’abord et avant tout, par prendre soin de soi. 

Anna suit dès lors plusieurs formations de mindfulness et pratique le yoga ainsi que la méditation de façon quotidienne et participe à de nombreuses retraites.

Après quelques années, elle décide maintenant de partager son univers et lance LagOm Balance qui organise des retraites de yoga. Anna s’associe aux meilleurs professeurs de yoga et de méditation, trouve des lieux magiques, choisit des chefs végétariens avec soin et apporte toujours une touche supplémentaire comme un workshop de shiatsu, un sound bath ou encore un atelier de naturopathie. Tout est réuni pour, le temps d’un week-end ou d’une semaine, se reconnecter avec soi-même. 

C’est tout naturellement que je lui ai posé quelques questions personnelles sur sa pratique du yoga que je partage avec vous aujourd’hui.

COMMENT ES TU ARRIVÉE À PRENDRE SOIN DE TOI?

J’ai découvert le yoga et la méditation il y a 3 ans lors d’une retraite à Tulum, au Mexique. J’y suis arrivée un peu par hasard et m’y suis directement sentie calme, centrée et posée. Cela est devenu une évidence et une réelle nécessité. D’un coup, tout un nouvel univers s’est ouvert à moi.

Je n’ai pas arrêté depuis, au point d’être partie seule à Bali, l’année passée, pour deux mois de yoga et de méditation.

Actuellement je démarre ma propre activité LagOM Balance en tant qu’organisatrice de retraite de yoga. LagOm est un mot suédois qui signifie ni trop ni trop peu, juste bien. C’est le bon équilibre. Je pense que tout le monde peut trouver son propre équilibre sans forcément devoir changer son mode de vie. On n’est pas obligé de tout plaquer et vivre en ermite pour se sentir mieux. Par exemple, quelques jours de calme, de temps en temps, suffisent pour prendre soin de soi et peuvent être assez pour compenser un quotidien stressant. Je pense vraiment que l’équilibre est la base du bien-être et que le yoga et la méditation sont des outils pour y arriver. D’ailleurs, dans LagOM il y a le son universel OM, est-ce vraiment une coïncidence ?

QUELLE PRATIQUE POUR TON BIEN-ÊTRE?

Cela dépend de mon humeur et de mon état physique. Parfois plutôt flow, ou hatha et à d’autres moments yin ou restorative. J’aime aussi le wall yoga ou même parfois le hot yoga. C’est ce que j’adore avec le yoga, on y trouve toujours ce dont on a besoin à travers les différentes pratiques.

QUEL EST LE RITUEL DE TA PRATIQUE?

J’aime arriver à l’avance dans la salle. Me poser sur mon tapis, en lotus, fermer les yeux et oublier le monde extérieur. J’adore l’expression « arrive in the moment ». J’ai vraiment l’impression d’arriver, de me rattraper. Ce moment de silence, juste avant que le cours ne commence, m’est indispensable.

QU’EN RETIRES-TU?

Un calme, un bien-être et je me trouve centrée après. Les émotions sont apaisées et étrangement si j’ai des questions, un dilemme ou une décision à prendre, les réponses me viennent tout naturellement à la fin de la pratique sans même y avoir pensé pendant la séance. Cela m’impressionne toujours autant.

QU’EMPORTES-TU DANS TON SAC DE YOGA?

Mon tapis de yoga, très fin que j’emmène partout et que je dépose sur le tapis du studio, une petite serviette, ma gourde d’eau et un élastique pour mes cheveux.

QUEL EST TON OBJET/ACCESSOIRE FÉTICHE?

Je n’ai pas vraiment d’objet fétiche. Par contre, j’ai un tatouage, c’est le cadeau de mes 50 ans de mes meilleures amies. C’est une fleur de lotus au-dessus de deux lignes de vagues qui représente la mer. Il se trouve à l’intérieur de mon pied et je le vois à chaque posture. C’est très symbolique pour moi.

QUELS SERAIENT TES CONSEILS POUR LES YOGINIS TAYRONA?

De s’écouter. Je ne fais du yoga que depuis 3 ans, je n’ai pas beaucoup de force, il y a des postures que je ne sais toujours pas faire, comme le Bakasana et les handstands. Mais cela ne fait rien. J’en retire tous les bénéfices physiques et mentaux sans me faire violence ni essayer d’être parfaite. J’évolue à mon rythme et je me sens bien.

OÙ / COMMENT PRATIQUES TU? 

Je suis inscrite à un studio à Bruxelles qui offre une grande variété de cours, tous les jours et avec des profs géniaux. Je trouve toujours une séance qui convient à mon planning et à mes besoins. Sinon, quand je voyage, j’en profite pour essayer de nouveaux studios et rencontrer de nouveaux profs. A Bali, en 6 semaines, j’ai eu la chance de tester plus d’une quinzaine de studios différents. Ce voyage m’a énormément appris.

QUEL EST TON MANTRA/ PHRASE FÉTICHE?

J’en ai deux:

“You can’t give from an empty well”.
Cela m’a aidé avec la culpabilité qu’on ressent quand on prend du temps pour soi au lieu de s’occuper des autres.
“Don’t believe everything you think”.
C’est la plus belle leçon de mindfulness (pleine conscience).

 

Facebook: www.facebook.com/groups/lagombalance/

Instagram : www.instagram.com/lagombalance/

Site web : www.lagombalance.com


Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter