0

Votre panier est vide

L’espace sacré de Sharleen Gonnet

avril 23, 2021

L’espace sacré de Sharleen Gonnet

L’importance de créer son espace sacré pour revenir chaque jour à sa pratique

 Depuis presque un an, les studios sont fermés et vous voudriez garder l’engagement entrepris dans votre pratique, ou peut-être simplement commencer une pratique régulière, car le Yoga est une évidence pour vous aujourd’hui et surtout un véritable partenaire de vie sur le chemin du bien-être et de la liberté d’esprit.

 Mais voilà, tout(e) seul(e) ce n’est pas toujours évident, voir compliqué...

 Il y a cependant quelques clés inévitables pour développer la régularité sur notre tapis, des petites choses qui comme des rituels vont nous pousser plus facilement jour après jour dans notre pratique. Puis finalement, après chaque pratique, on est toujours plutôt content d’être revenu sur notre tapis.

 La première étape pour moi est la plus importante, c’est celle de vous créer un espace sacré.

 Un espace dans lequel, rien, ni personne ou presque ne pourra venir vous déranger. Un endroit où vous pourrez faire des têtes bizarres lors des asanas compliquées, où vous pourrez rire, pleurer, chanter des mantras ou vous endormir dans votreSavasana sans aucun soucis ni jugement.

 Et pour cela, il faut donc définir l’endroit et peut-être même l’horaire… Un espace n’est pas forcément libre toute la journée et selon les horaires de la petite famille il y a quand même des plages horaires qui s’y prêtent un peu plus…

 Pour ma part j’ai opté pour le matin très tôt, quand toute la maison dort, je suis sûre d’avoir l’espace de paix dont j’ai besoin. De plus l’énergie du matin est très propice aux états méditatifs, et cela nous permet en plus de commencer la journée du bon pied, puisque quel bonheur de commencer sa journée en étant déjà ressourcée et sereine.

 Si avancer votre réveil pour vous est quelque chose de complètement interdit, alors définissez peut-être un créneau autre dans votre journée où vous pourrez avoir tout de même un peu de calme.

 Et lorsque l’on est en famille, il est primordial d’en discuter pour s’accorder et tenir notre engagement dans le temps.

 La deuxième étape vient ensuite ; une fois le lieu et l’horaire définis, choisissez de sacraliser un petit peu cet espace. Embellissez-le, ajoutez quelques objets sacrés pour vous, peut-être quelques bougies, de l’encens, une lumière douce… Donnez une ambiance à cet espace pour que vous vous y sentiez bien.

 

 

 La troisième étape,disposez votre tapis face à vos objets sacrés, ou peut-être face à la vue depuis cet espace.

Ajoutez-y tout le matériel avec lequel vous aimez pratiquer : sangle, blocs, coussin de méditation,bolster, couverture…

  

Puis vient le moment de pratiquer….

 Si vous êtes vraiment débutant, choisissez des pratiques guidées en ligne pour commencer(https://www.atlanticyogashala.com/the-feminin-flow-pack/), laissez-vous guider et surtout même si on peut être prit par le temps, ne zapper JAMAIS leSavasana, la relaxation finale, c’est elle, qui fera que vous reviendrez le jour d’après.

Écoutez-vous, sans jugements, laissez la pratique venir à vous, avec amour et sans attentes…

 Avant de venir sur le tapis dans des asanas, prenez le temps de ritualiser votre entrée dans la pratique(https://www.atlanticyogashala.com/burn-out-rythme-epuisant-corps-fatigue-re-appropriez-vous-votre-vie-avec-les-rituels/), j’aime me faire un petit citron chaud avant d’entrer dans ma pratique et écrire dans mon journal mes intentions ou mes gratitudes du jour. Puis j’aborde ma pratique doucement par de la méditation, de la respiration, et je bouge ensuite vers les asanas en écoutant mon corps. 

Belle pratique !

With Love

 Sharleen

 


Laisser un commentaire

Je ne suis pas un robot
Réduction & Newsletter !