Portrait d'une Yogi: Charlotte Saint Jean, professeur de Yoga et organisatrice du Val d'Isère Yoga Festival


 

Je rêvais de rencontrer Charlotte Saint Jean car sa personnalité, son charisme et sa réputation dans le yoga ont fait d'elle une des personnalités et des professeurs incontournables dans le monde du Yoga. Et grâce à deux amies qui me sont chères, la rencontre s'est faite à Annecy. Anglaise d'origine, Charlotte enseigne le Yoga depuis 2002 en France.

Avec une première expérience professionnelle dans le marketing et dans le commerce, elle a décidé de rompre avec le stress et les déplacements professionnels. Elle consacre aujourd'hui sa vie à un équilibre plus vrai et un bonheur plus simple dans les montagnes avec ses deux enfants et son compagnon. 

A travers, les différents enseignements de l'Ecole Sivananda Vedanta et retraites qu'elle fait depuis des années, elle enseigne son propre style de yoga, inspiré du vyniasa, tout en respectant les traditions anciennes.

Sa pratique et son enseignement son le reflet d'une vie saine, pleine de gratitude, de joie et de recherche de bien-être.

La rencontre fût donc magique et pleine de surprise et et c'est tout naturellement que Tayronalife.com s'est associé au  Val d'Isère Yoga Festival qu'elle organise du 28 au 30 avril à Val d'Isère.

Je n'ai pas résisté à la tentation de lui poser quelques questions personnelles sur sa pratique du yoga que je partage avec vous aujourd’hui.

Comment es tu arrivée à prendre soin de toi?

Le corps, parfois, envoie des signes – la vie aussi d’ailleurs. Un parcours dur avec moi-même et une belle bataille de corps, une séparation difficile, un boulot trop prenant, stressant, un déménagement Angleterre – France et un voyage d’affaires de trop.

Mon corps un jour m’a dit stop ! Quand on te met face à quelques réalités de santé et quand tu vis tous les jours avec des douleurs qui te plient en deux, il faut à un moment ou à un autre faire quelque chose. J’ai commencé le yoga tout naturellement. J’ai continué à le pratiquer dans les chambres d’hôtel en tant que commerciale et finalement j’ai décidé qu’il fallait prendre tout ça en main plus sérieusement. J’ai quitté mon travail de Directrice Commerciale en Sud Europe et je me suis consacré entièrement à une nouvelle vie de yoga, de mieux être et de santé.

Quelle pratique pour ton bien-être?

Tous les jours, je médite, je fais des kriyas et des exercises de Pranayama et je pratique des asanas. Pas forcement 3 heures par jour mais tous les jours.

Je fais également quasi tous les jours du sport en plein air; je coure, je skie, je fais du télémark, et du vélo et j’adore nager l’été. Une fois par mois, je me fais masser et une fois, au moins, par semaine, je prends un bain avec un verre de vin rouge !

Quel est le rituel de ta pratique?

C’est un moment sacré pour moi. C’est souvent tôt le matin car j’ai deux enfants et beaucoup de cours. Du coup, je me mets face à mes montagnes adorées avant que le soleil se lève ou des fois dehors si le soleil et moi, nous sommes en phase.

Je me place en tailleur et je respire. Je commence toujours avec une intention – un Sankalpa. J'y place la fréquence de ma journée; comment je souhaite être, vivre et communiquer. Puis soit, je commence sur le dos avec des mouvements lents qui s’harmonisent avec le souffle, soit je me mets debout vers l’avant de mon tapis et je commence en Namaskar au Soleil ou à la lune si jamais ma pratique s’est décalée ou doublée le soir (souvent le cas).

Puis, je me laisse emporter par le feeling du moment, je laisse les asanas venir comme mon corps souhaite les vivre. Je finis toujours en méditation où je reviens à mon Sankalpa.

Qu’en retires-tu? 

Une belle dose de paix intérieure et un calme. Si vous saviez tout ce que je fais dans une journée, n’est pas du tout acquis. Puis une énergie puissante pour la journée devant moi.

Qu’emportes-tu dans ton sac de yoga?

Rien, juste mon tapis, j’ai rarement des accessoires.

Quel est ton objet/accessoire fétiche?

Mon Mala, même si je ne fais pas souvent du Japa (une méditation avec le Mala, ceci dit cela m’arrive). Pour moi, c’est important de l’avoir à mes côtés

Quels seraient tes conseils pour les Yoginis Tayrona?

De pratiquer régulièrement et de placer une intention positive devant chaque journée. J’entends trop souvent « je devrais mais je n’ai pas le temps – le travail, les enfants, la vie…. ». Nous sommes tous occupés et certes, il est dur de trouver une heure et demie ou plus dans une journée pour soi. Mais 20-30 minutes, tous les jours méritent plus qu’une fois de temps en temps. Ce n’est pas égoïste de sortir son tapis et de pratiquer. C’est juste essentiel, afin de faire tout le reste, d’être toutes les personnes que nous devons être dans une journée.

Où / comment pratiques-tu?

Souvent chez moi, quand je peux. Dehors face au soleil, mais je peux pratiquer n’importe où. Je déroule mon tapis, je me place dessus et je commence.

Et comment ? Je prends ma température ou vibration émotionnelle du moment et j’écoute de plus en plus les besoins de mon corps. Je ne m’impose pas de série stricte, de limites ou de barrières, je suis mon instinct.

Quel est ton mantra/ phrase fétiche?

« Nous ne pouvons pas faire des grandes choses, que des petites choses avec beaucoup d’amour » Mère Thérèsa


Laissez un commentaire