LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 90 €

0

Votre panier est vide

Qu'est ce que l'Agni ou le feu digestif en ayurvéda

novembre 13, 2018

Qu'est ce que l'Agni ou le feu digestif en ayurvéda

En ayurveda, l'appétit et la digestion sont étroitement liés. ils reflètent la qualité de notre "feu digestif", ou "agni" en sanskrit. 

C'est lui qui contrôle ce que notre corps et notre esprit va assimiler, que ce soit un aliment ou une émotion. L'agni c'est en fait une succession d'interactions chimiques et de changements dans le corps et l'esprit. Il est donc relié aux fonctions digestives au sens large. 

C'est un peu notre "deuxième cerveau". 

Quel est le principe de l'agni?

L'agni régit la force physique, la résistance à la maladie, le fonctionnement de notre organisme, l'absorption des nutriments par le corps, la digestion et le transit. 

Il régit donc la force physique, notre capacité a absorber des chocs émotionnel, à dépasser nos peurs ou à transformer une épreuve en source d'expérience positive. 

Un trouble du feu digestif peut-être à l'origine de maladies, de perturbations gastriques. La chaîne de l'absorption des aliments s'en trouve perturbée  ainsi que son élimination. 

Au contraire, une bonne digestion indique que le fonctionnement d'agni est suffisant pour cuire les aliments et les rendre bénéfiques pour le corps. 

A chaque étape de son processus, la digestion est en relation avec les doshas et fait le tri entre les aliments qui sont profitables pour l'organisme et ceux qu'il faut éliminer. 

Une faiblesse d'agni peut entrainer des ballonnements, des flatulences, une constipation ou des selles molles. 

Comment maintenir agni actif? 

Les aliments sont porteurs de 6 goûts : le sucré, le salé, l'aigre, le piquant, l'amer et l'astringent. 

Les qualités des aliments peuvent chauffer ou refroidir les doshas. En général, il est préférable de chauffer la digestion pour stimuler le "feu digestif" plutôt que le refroidir. 

Ce qui augmente Pitta et calme Vata et Kapha. Cela se traduit en alimentation par la consommation d'épices, de gingembre, de poivres,....

Les aliments sucrés comme le chocolat sont des refroidissement.

Le tout est d'équilibrer par les plantes et son alimentation le dosha déséquilibré. C'est le rôle du thérapeute ayurvédique. 

Pour en savoir plus sur la médecine ayurvédique

Pour en savoir plus sur les doshas

Pour en savoir plus sur votre profil ayurvédique

 


Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter