LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 90 €

0

Votre panier est vide

Pattabhi Jois : Le père de l’Ashtanga et du Vinyasa

mai 28, 2019

Pattabhi Jois : Le père de l’Ashtanga et du Vinyasa

Sri Krishna Pattabhi Jois, le créateur de l’Ashtanga et du Vinyasa.

K. Pattabhi Jois est né le 26 juillet 1915 à Kowshika (Karnataka, Inde) et est décédé le 18 mai 2009 à Mysore, à 93 ans. Il est notamment connu pour être à l’origine de l’Ashtanga Yoga et du Vinyasa, des styles de yoga dynamique. Il a enseigné cet art durant de nombreuses années, en particulier dans son école Ashtanga Yoga Research Institute, après avoir été initié par Tirumalai Krishnamacharya, un autre grand maître de yoga. C’est dans les années 60, que cette discipline se répand en Occident et aux États-Unis, nommé Power Yoga. Rien ne le prédestinait à être professeur de yoga. Pourtant, c’est devenu un personnage incontournable dans l’histoire du yoga.

 

Sa découverte du yoga durant son enfance

Dans la famille de Pattabhi Jois, personne ne pratiquait le yoga. C’est en 1927, alors que le maître yogi à 12 ans, qu’il écoute la conférence de Tirumalai Krishnamacharya au Jubilee Hall dans la ville de Hassan. Le jour d’après, Jois devait son disciple. Durant les deux années à venir, le futur professeur d’Ashtanga pratiqua le yoga chaque jour à Kowshika, avec son maître Krishnamacharya. L’homme le cache à sa famille, réalisant les enchaînements d’asanas avant d’aller étudier.

Pendant l’année 1930, K. Pattabhi Jois quitta la maison de Mysore pour apprendre le sanskrit avec seulement 2 roupies. À la même période, son professeur Krishnamacharya partit de Hassan pour enseigner dans un autre village. En 1932, les deux hommes se rejoignirent à Mysore. Alors, Jois suivit régulièrement son guru durant ses démonstrations au Palais du Maharaja de Mysore (Krishna Rajendra Wodeyar). Son maître resta avec son élève, dans la ville, jusqu’en 1941 avant de partir à Madras.

 

Pattabhi Jois enseigne l’Ashtanga Yoga

Pattabhi Jois ne quitta pas Mysore. En 1937, il épousa Savitramma (également appelée Amma). La même année, il commença à enseigner le yoga au Sanskrit College du Maharaja puis devint professeur en 1956. Cependant, l’année 1948, grâce au soutien de ses élèves, sa femme et lui achetèrent une maison à Lakshmipuram (Mysore) où ils vécurent avec leurs enfants Manju, Ramesh et Saraswathi.

C’est dans ce même lieu, que le maître en yoga créa l’Institut de recherche sur l’Ashtanga Yoga après avoir étudié entre autres les Yogas Sûtras de Patanjali et les Upanishads. Jois partit du Sanskrit College en 1973 pour enseigner uniquement dans son école. Il eut des élèves célèbres comme Sting, Madonna ou encore Gwyneth Paltrow et il continua à transmettre la pratique du Yoga Ashtanga à Mysore jusqu’à son décès en 2009 à 93 ans.

 

La diffusion de l’Ashtanga Yoga

C’est en 1964 qu’un homme appelé André Van Lysebeth resta deux mois avec le maître de yoga qui lui enseigna les postures de l’Ashtanga Yoga. Par la suite, le disciple rédigea le livre J’apprends le yoga mentionnant son professeur ainsi que son adresse. Des élèves ont commencé à venir d’Occident afin apprendre le yoga. En 1974, Jois réalisa son premier voyage en Occident, plus exactement en Amérique du Sud pour y faire un discours lors d’une conférence de yoga. L’année 1975, il se rendit durant quatre mois en Californie, à Encinitas, débutant la diffusion de l’Ashtanga aux États-Unis.

 

L’héritage de Pattabhi Jois

Désormais, l’Ashtanga Yoga est transmis par R. sharat Jois, petit-fils du maître yogi. Celui-ci fut son disciple durant 20 ans. En Occident, ce style de yoga, se pratiquant sur un tapis de yoga, poursuit sa diffusion grâce aux professeurs. Ce n’est pas tout, en 1958, Pattabhi Jois a également écrit un livre, s’intitulant Yoga Mala et publié en 1962.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur l’Ashtanga Yoga ? Découvrez l’article Le Yoga Ashtanga : Un yoga traditionnel dynamique, sur le blog Tayronalife.


Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter