LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 90 €

0

Votre panier est vide

Qu'est-ce que les bandhas en Yoga?

octobre 02, 2018

Qu'est-ce que les bandhas en Yoga?

On appelle bandha une technique de yoga permettant de « verrouiller » une partie du corps afin de maîtriser l’énergie, le prāna. À l’origine, on estimait que les bandhas faisaient partie des mudras, en ce sens que le corps physique est utilisé pour agir sur le plan énergétique.

Les bandhas sont utilisés en hatha yoga, principalement lors de la pratique des pranayamas (techniques respiratoires) et des asanas (postures), en vue de travailler activement sur les chakras. 

Ce sont des outils puissants qui doivent être employés à bon escient et en conscience, idéalement sous l’œil avisé d’un enseignant.

En pratique, comment se traduisent les bandhas?

Dans le corps physique, la pratique des bandhas se traduit par une activation musculaire consciente. Cela peut aussi consister en une succession contraction / relâchement des muscles concernés.

Les bandhas peuvent être pratiqués allongés, assis, debout et même durant la réalisation d’une posture de yoga spécifique.

Le souffle dans la pratique des bandhas

La respiration est très importante durant la pratique des bandhas. Généralement, on installe le bandha au moment de la rétention du souffle, entre l’inspiration et l’expiration. La rétention peut même être volontairement maintenue, c’est ce qu’on appelle kumbhaka. Il est essentiel d’être familier des pranayamas avant de commencer à pratiquer les bandhas car ceux-ci sont étroitement liés.

Les principaux bandhas

  • Mula Bandha

Ainsi que le décrit B.K.S Iyengar : « Toute la région basse de l’abdomen entre l’anus et le nombril est engagée, tirée en arrière vers la colonne vertébrale et montée vers le haut. »

Ce bandha est connecté au premier chakra, Muladhara. Il permet de faire remonter l’énergie sacrée de bas en haut. On le pratique en position assise, en contractant le périnée tout en gardant le bas-ventre détendu.

  • Uddiyana Bandha

Ce bandha, relié aux chakras inférieurs Svadhisthana (organes génitaux et ventre) et Manipura (nombril), est pratiqué avec les poumons vides. On peut l’effectuer debout, avec le bassin relâché pour détendre le bas du dos, les mains posées sur les cuisses, en essayant de garder le dos droit et la nuque alignée avec le reste de la colonne vertébrale. L’idée de ce bandha est d’ «aspirer » le nombril vers l’intérieur, en direction de la colonne, et de le faire remonter comme si l’on voulait le positionner derrière les côtes flottantes. Relâchez ensuite le ventre et revenez dans une position verticale.

  • Jalandhara Bandha

Il s’agit du bandha de la gorge, lié au vishudda chakra, qui signifie « purifier ». Pour réaliser ce bandha, on baisse le menton vers la poitrine tout en reculant la tête, comme si l’on voulait avoir un double menton. Ainsi, la nuque reste alignée avec la colonne. On effectue ce verrou énergétique sur une expiration. Ce bandha sert à assainir le réseau ORL et à détendre l’organisme en ralentissant les battements du cœur et en faisant redescendre l’énergie (prana) dans les parties inférieures du corps.

Vous pourrez intégrer les bandhas dans votre pratique de yoga, afin que celle-ci devienne plus substantielle et pour en intensifier les effets au niveau subtil. N’hésitez pas à solliciter votre professeur pour une approche en douceur de cette pratique, au fort potentiel énergisant !


Laisser un commentaire