0

Votre panier est vide

Yoga prénatal, adapter sa pratique quand on est enceinte

février 06, 2021

Yoga prénatal, adapter sa pratique quand on est enceinte

 

Alexandra, professeur de yoga spécialisée en yoga prénatal nous explique comment adapter sa pratique lorsque l'on est enceinte. Pour plus de détails sur Alexandra, découvrez son ici !

 

Vous êtes enceinte, et vous voulez faire du yoga ?

On vous a peut-être dit que le yoga était très bénéfique pendant la grossesse. Oui, mais vous ne voulez pas faire de faux mouvement qui nuise à bébé et vous ne savez pas trop comment vous y prendre … Je comprends ! En tant que professeur de yoga prénatal, j’entends souvent ces hésitations. 

 

Si vous suivez des cours de yoga prénatal, alors la pratique de yoga sera automatiquement adaptée à votre situation.

Les cours étant spécifiques aux femmes enceintes, la professeure saura adapter les postures de yoga à votre situation, omettre celles qui ne sont pas recommandées, pour vous assurer une pratique sans danger. Vous en sortirez relaxée, avec des douleurs amoindries, et peut-être avec la satisfaction d’avoir réussie à vous connecter avec votre bébé et votre corps changeant.

 

Si vous pratiquez chez vous et souhaitez adapter votre pratique habituelle, alors il y a plusieurs facteurs à prendre en compte.

Il faut en effet adapter sa pratique quand on est enceinte, et ce dès les premiers mois de grossesse !

Il existe 3 grands principes :

- Mettez de côté toutes les postures sur le ventre, pour des raisons évidentes.

- Evitez toutes les postures qui compriment l’utérus. (La liste des postures dans cette catégorie est longue… !)

- Si vous êtes une adepte du pranayama, les exercices de respiration, pensez également à modifier vos exercices. Ne retenez jamais votre souffle, car vous avez besoin de plus d’oxygène pour approvisionner votre corps et celui de votre bébé !

 

Vous vous rendrez compte aussi que votre pratique va évoluer au fil des mois, et peut-être se différencier de votre pratique préalable.

Vous aurez de moins en moins envie de pousser votre corps, de rentrer dans des inversions compliquées. A un certain moment de votre grossesse, votre corps vous demandera probablement de ralentir le rythme. De prendre le temps.

Votre respiration se fera probablement de plus en plus courte alors que votre grossesse avance, et vous aurez envie de saisir l’occasion d’un cours de yoga pour simplement respirer, profondément. Vous relaxer, apaiser votre mental pour vous préparer à l’accouchement. Vous connecter à votre respiration. A vous-même.

Ecoutez votre corps, et sachez adapter votre pratique à ses besoins.

Enfin, la règle d’or quand on fait du yoga enceinte, est de ne jamais pousser son corps si vous avez mal, même dans un cours de yoga prénatal. Vous seule êtes en contact avec votre corps, ne rentrez pas dans une posture qu’il n’a pas envie de faire.

Je vous souhaite une belle grossesse, et une belle pratique !

Namaste,

Alexandra

 

Alexandra est professeur de yoga prénatal et maman de deux petits garçons. Elle est l’auteure du site www.yogaprenatal.net, sur lequel elle propose des programmes de yoga prénatal 100% en ligne pour toutes les futures mamans !


Laisser un commentaire

Je ne suis pas un robot
Réduction & Newsletter !