Une problématique que tout yogi rencontre fréquemment : comment éviter de glisser au yoga ? Quel que soit le type de yoga pratiqué, vos mains et vos pieds glissent sur le tapis lorsqu’ils transpirent. Même si tout à fait normale, cette transpiration vous empêche d’enchaîner avec aisance vos asanas. Pire encore, glisser sur son tapis de yoga rend la position plus difficile à tenir. Voici quelques conseils et astuces pour vous aider à maintenir vos postures lorsque vous transpirez.


1 — Être bien ancré dans sa posture

Bien entendu, il faut un peu de temps et de pratique pour comprendre en quoi consiste « être bien ancré dans une posture ». Mais c’est en acquérant cette dextérité que vous éviterez les glissades même avec les mains moites. 

Pour être bien ancré dans une posture, portez votre attention sur vos appuis, ils se veulent fermes et en contact avec votre tapis.

s'ancrer dans une posture

Dans la posture du chien tête en bas, écartez vos doigts et vos orteils sur votre tapis et maintenez les appuis fermement. Vous pouvez plier les genoux si vous manquez de souplesse. Ce qui compte c’est que le poids du corps soit réparti entre vos pieds et vos mains afin de soulager les épaules et trouver le juste équilibre.

Travaillez cette asana en essayant d’éliminer toute sensation de pression sur vos articulations. Vous renforcez ainsi les zones d’ancrage des pieds et des mains qui transpirent souvent. Plus vous obtiendrez de prise au sol et de confort, moins votre transpiration sera gênante.


2 — User votre tapis

Ce conseil peut vous sembler sans doute un peu étrange, mais l’usage de votre tapis accentuera ses qualités antidérapantes. Si bien entendu vous avez pris soin de choisir un tapis qui s’y prête comme le tapis Combo YogaDesignLab

Pensez au vieux dicton : « Ce sont dans les vieux pots que l’on fait les meilleures soupes », il prend tout son sens ici.

Prenons l’exemple des coureurs, il leur est déconseillé de courir une course importante avec des chaussures neuves. Avec le yoga, c’est pareil ! Avant d’atteindre de bonnes performances et de répondre à vos besoins, votre équipement doit avoir servi un minimum. 

Donc pour éviter les glissades, user votre tapis en pratiquant plus !


3 — Engager les muscles profonds

« Engagez-vous, qu’ils disaient, rengagez-vous ! » Cette célèbre phrase empruntée à Uderzo et Goscinny peut faire sourire, mais c’est une vérité au Yoga. Un des principes fondamentaux dans la pratique du yoga réside dans le fait d’utiliser ce qu’on appelle les muscles profonds.

En utilisant vos muscles profonds vous deviendrez solide comme un roc, et cela, dans n’importe qu’elle posture ! Le Yoga c’est tout un travail en douceur qui opère en profondeur. Ces muscles profonds vous apportent de l’équilibre dans vos asanas.

equilibre des postures

Lorsque vous essayez de maintenir une position sans engager votre musculature, le corps compense en bougeant. Vous avez du mal à trouver de bons appuis, vous n’êtes pas à l’aise, votre corps réagit alors en transpirant. Selon la posture recherchée, serrer les fessiers ou engager la ceinture abdominale renforce votre ancrage dans celle-ci.


4 — Utiliser des produits nettoyants pour tapis de yoga

Votre tapis de yoga est votre support, il vous apporte confort et stabilité grâce à ses fonctions antidérapantes. Pour optimiser ses performances, vous devez le bichonner. Oui, mais attention, pas n’importe comment !

Les produits ménagers ou savons corporels ne sont pas du tout adaptés pour le nettoyage et la désinfection de votre équipement. En effet, ils peuvent laisser un film sur la surface de votre matériel qui accentuera l’effet de glissade. 

Utilisez un produit nettoyant pour tapis après chaque séance permet de l’entretenir et de le désinfecter, surtout si vous pratiquez en studio. Les nettoyants de tapis de yoga Manduka s’inscrivent dans une démarche éco-responsable. Ils sont biodégradables, sans phosphates, sans alcool, ils respectent votre peau et aussi la surface de votre tapis. 

Délicatement parfumés aux huiles essentielles, ils se vaporisent sur toute la surface pour lui offrir une désinfection optimale.


5 — Éviter les produits cosmétiques sur la peau 

Avant votre séance, évitez d’appliquer crèmes et huiles corporelles. En effet, lorsque vous transpirez, les gouttes de transpiration entraînent avec elles vos produits cosmétiques. Ils peuvent rendre la surface de votre tapis encore plus glissante.

Avec le temps, les produits cosmétiques abîment votre équipement. Les huiles peuvent laisser des tâches ou auréoles et les crèmes, quant à elles, laissent un dépôt gras qui endommage le grip de votre tapis.

Si possible, essayez d’appliquer vos soins corporels après votre séance de yoga.


6 — Utiliser une serviette de yoga 

Si toutefois parmi toutes ces astuces vous glissez toujours lors de l’enchaînement de vos asanas à cause d’une transpiration intensive, utilisez une serviette de yoga.

utiliser une serviette de yoga

La serviette de yoga est spécialement conçue pour absorber la transpiration tout en ajoutant une fonction antidérapante supplémentaire. 

Les serviettes pour tapis de yoga réagissent au contact de l’humidité, c’est là que leur action antidérapante se mesure. Si vous pratiquez du yoga dynamique ou du hot yoga, il est conseillé d’humidifier votre serviette en tout début de cours, cela vous empêchera de glisser dans vos postures.

Pour éviter de glisser au yoga, mettez en application nos astuces et conseils et surtout pratiquez ! Il n’y a que la pratique qui pourra vous faire gagner en performance. Plus vous pratiquerez, plus vous vous sentirez à l’aise. Les postures seront ainsi plus simples à réaliser et vous transpirerez de moins en moins. À force d’entrainement et assisté par un bon équipement, vous maitriserez bientôt la position du guerrier sans glisser en grand écart.

23 juillet, 2021 — Chloé Mendu