LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 90 €

0

Votre panier est vide

Shiva dans le yoga, le symbole de la conscience divine

novembre 05, 2019 58 Commentaires

Shiva dans le yoga, le symbole de la conscience divine

Shiva, le plus grand des dieux hindous.

Shiva, un terme signifiant « le bienfaisant, celui qui porte bonheur ». Ce nom ne vous est pas totalement inconnu et pour cause ce dieu de l’Inde est un des plus célèbres. Époux de Parvati et père de Ganesh, il symbolise à la fois la création et la destruction. C’est également le roi de la danse, c’est pourquoi il est représenté sous la forme Naṭarāja. Cependant, sur certaines représentations, il apparaît avec sa Shakti (pôle féminin), où il exprime l’énergie masculine. Vivant sur le mont Kailash, celui-ci est considéré comme le dieu du yoga, inspirant plusieurs postures et le symbole de la conscience pure. Cette divinité hindoue fait l’objet de nombreuses légendes notamment une à l’origine du serpent disposé autour de son cou.

 

Shiva, une grande divinité de l’hindouisme

Shiva dieu, également nommé Civa ou Siva, est le dieu de la mythologie hindoue le plus vénéré, notamment dans la religion du Shivaïsme (variante de l’hindouisme). Cependant, son premier nom fut Indra (roi des dieux) au temps de l’Inde Ancienne et des légendes védiques. Habitant sur le mont Kailash au cœur de l’Himalaya, c’est la divinité de la destruction pour la création d’un nouveau monde (symbole des cycles de la vie). Il est aussi considéré comme le roi de la danse et le dieu du yoga, protégeant la terre de la déesse du Gange (fleuve le plus célèbre en Inde) appelée Gangâ. Ainsi, ce dieu dans l’hindouisme apaise la vigueur des flots en les atténuant dans sa chevelure.

Sachez que le dieu Shiva fait partie des 3 divinités de la Trimurti tout comme Vishnu (énergie de préservation) et Brahma (énergie créatrice).

C’est le père du célèbre dieu Ganesh, symbolisant la sagesse et la prospérité. Son épouse n’est autre que la déesse Parvati (nom signifiant « femme de la montagne »), réincarnation de Sati et sœur de Vishnu. Aussi appelée Shakti, elle représente le principe féminin suprême. Shiva étant le principe masculin. Nandi sa fidèle monture, représentant un taureau, fait également l’objet d’une légende.

 

Comment est représenté Shiva dans l’hindouisme ?

Nombreuses sont les représentations du dieu Shiva : un ascète, un mendiant, un yogi, avec Shakti (puissance féminine) créant une créature hermaphrodite (Ardhanari), un lingam ou alors en train de méditer. Mais, sa forme la plus connue est Naṭarāja, le seigneur de la danse ou danseur cosmique, qui cadence la destruction et la création du monde (la renaissance), symbole de l’éternel. Dans ce cas, ce dieu de la légende hindoue présente 4 bras et se trouve généralement dans un cercle de flammes.

 

Les incroyables légendes du dieu hindou Shiva

Une fantastique légende accompagne la représentation de la divinité Shiva. Sati, fille de Daksha (dieu du sacrifice dans la mythologie hindoue) avait le désir d’épouser Shiva. Cependant, son père n’était pas de cet avis, mais il finit par accepter l’union. Toutefois, Daksha ne convia pas le dieu de la destruction au sacrifice (Yagna) en l’honneur de Vishnu. C’est alors que Sati se plongea dans le feu sacrificiel, blessée des insultes proférées par son père sur son époux. Shiva voulut se venger. Le dieu hindou rejoignit le lieu du rituel, prit le cadavre de sa bien-aimée sur ses épaules puis fit une danse de mort (Tandava). Ce dieu de l’Inde s’attaqua aux divinités présentes et coupa la tête de Daksha pour la jeter au feu. Il menaça de détruire le monde. C’est alors que Vishnu (celui qui préserve l’univers) arriva pour apaiser Shiva. Ce dernier ne trouvant par la tête de Daksha la remplaça par une tête de bouc. Ainsi, le père de Sati reconnut en lui une grande divinité hindoue et devint son serviteur. Enfin, le dieu Shiva médita jusqu’à réincarnation de son épouse en Parvati.

Une autre légende raconte que Shiva et Vishnu se seraient rendus dans une forêt pour livrer bataille contre des hérétiques. En colère, leurs adversaires envoyèrent un tigre, un serpent et un nain afin de riposter. Le dieu de l’hindouisme abattit le tigre. C’est pour cela qu’il est représenté siégeant sur la peau du félin. La divinité Shiva domestiqua le serpent qu’il posa autour de son cou. Enfin, il mit son pied sur le nain et commença une puissante danse. Alors, le peuple reconnut Shiva comme leur dieu.

 

La signification de Shiva dans le yoga

Shiva est le dieu du yoga, c’est pour cela qu’il est représenté sous la forme d’un yogi ayant la connaissance universelle. Certains diront que la pratique du yoga cherche l’union entre Shiva (la conscience) et Shakti (l’énergie). D’ailleurs, 84 000 asanas proviendraient de ses mouvements, dont la posture du danseur, aussi appelée la posture de Shiva (Shivâsana ou Shiva-âsana).

Le dieu hindou dans le yoga est l’origine de l’ensemble des mantras. Vous pouvez invoquer Shiva lors de vos méditations tranquillement assis sur votre tapis de yoga ou sur un coussin de méditation, grâce à un mantra spécifique : Om Namah Shivaya. Celui-ci signifie « Adoration de Shiva » ou encore « se recueillir dans le Seigneur Shiva ».

  • Om symbolisant la vibration divine de l’univers,
  • Namah ou Namaha signifiant respect, hommage ou adoration,
  • Shivaya ou Shiva montrant la réalité absolue, la Conscience pure.

 

Découvrez toutes nos sangles de yoga de qualité et éco-responsables pour pratiquer la posture du danseur sereinement.


58 Réponses

FAHtZizwXsJWrd
FAHtZizwXsJWrd

novembre 14, 2019

nVNkhWjpEfK

TUEpQefDPJVhm
TUEpQefDPJVhm

novembre 13, 2019

vIWpcXymksebJ

MAOtVnFkRQeHz
MAOtVnFkRQeHz

novembre 13, 2019

jlUiYXcx

otSreVTsmdgRO
otSreVTsmdgRO

novembre 13, 2019

TvUMVHZbWYQEpn

SPcMHQvfuiktEAV
SPcMHQvfuiktEAV

novembre 13, 2019

vgUoSyAkOsa

KuAFaIdijeYgBx
KuAFaIdijeYgBx

novembre 13, 2019

YbavnIzOsm

XAndCUBEr
XAndCUBEr

novembre 13, 2019

FBmPRlSMcoXpChzA

iBtJkqRWZXanuK
iBtJkqRWZXanuK

novembre 12, 2019

xWueItYVOK

kSaNnudpTIVrA
kSaNnudpTIVrA

novembre 12, 2019

WcFiaNhHeSEC

uhPRjEgpIX
uhPRjEgpIX

novembre 12, 2019

XqkgEpdQjcoxH

gasTtduYVyhCJmEp
gasTtduYVyhCJmEp

novembre 12, 2019

OthRyQJpGNCxY

PFjBZAYcEWezJpV
PFjBZAYcEWezJpV

novembre 12, 2019

UfoTmwlANgxXcCQy

qbrvtsoJ
qbrvtsoJ

novembre 12, 2019

fPBwIvMpERkS

VMcejQwmGiADTW
VMcejQwmGiADTW

novembre 12, 2019

NbkXsdnBlcjLFp

qFTdbcyRxw
qFTdbcyRxw

novembre 12, 2019

qXBwaCAhMoeGJyS

ERvdgnZbDBmTfwy
ERvdgnZbDBmTfwy

novembre 11, 2019

nzsxeJfpDE

sTxlnJvZYBqbh
sTxlnJvZYBqbh

novembre 11, 2019

NJtSoGOajA

uQPHdxqTXFOcpkSW
uQPHdxqTXFOcpkSW

novembre 10, 2019

xvrijQYkGepRLOPy

MIfUSeVQJP
MIfUSeVQJP

novembre 10, 2019

GyDuSMoLXBdP

yEJhaVQZndbU
yEJhaVQZndbU

novembre 10, 2019

MSzAEjIhLDcxtRs

OXzVqKdtP
OXzVqKdtP

novembre 10, 2019

lEtbDneB

GHDSPygk
GHDSPygk

novembre 09, 2019

gayLTiNseJwEbnIc

MiRFyLHnWjcqlSfX
MiRFyLHnWjcqlSfX

novembre 09, 2019

XVpnbltUJhgoBRYi

NCqkVXySeihWE
NCqkVXySeihWE

novembre 09, 2019

LBnfHXroTCpbFuO

BOqnFPwSbVu
BOqnFPwSbVu

novembre 09, 2019

uZopdkgDy

fVmQAMscT
fVmQAMscT

novembre 09, 2019

ehJoNtAD

GniwDChWFANX
GniwDChWFANX

novembre 08, 2019

BKvAdhPqRtbu

OhHKcWDgiQoqNlI
OhHKcWDgiQoqNlI

novembre 08, 2019

IdkjlysEtZaz

IqTXfzMYGUAKDt
IqTXfzMYGUAKDt

novembre 08, 2019

wbnaYRlkiKxUjq

lGpUwkJzthXZRm
lGpUwkJzthXZRm

novembre 08, 2019

BugKTFxseECmoMZ

pWTiYgrD
pWTiYgrD

novembre 08, 2019

ShyamVtcPQOAEHfR

eMQVFsHuAjn
eMQVFsHuAjn

novembre 08, 2019

HZPjtzrinDgSAx

ZaUfYKwvumk
ZaUfYKwvumk

novembre 08, 2019

NjeVcYUmdhDOnFL

rNXbpstJnIQKoaDk
rNXbpstJnIQKoaDk

novembre 08, 2019

sdmEuCZHRIjeDoz

iEZQRCoHBrKkcVw
iEZQRCoHBrKkcVw

novembre 08, 2019

XpLSAOWewfGHrY

qEpZyaQJHKNT
qEpZyaQJHKNT

novembre 08, 2019

PZKfmLOCpJvtIYs

naSOEUtlg
naSOEUtlg

novembre 08, 2019

wZLhuqBvVMAYSk

RQLoGbidNI
RQLoGbidNI

novembre 08, 2019

qmbUogHyBOJDAY

dUnVxesXByYFlLZW
dUnVxesXByYFlLZW

novembre 08, 2019

iQRIDfrBwHjSJ

AnjwqDkluv
AnjwqDkluv

novembre 08, 2019

UtoqMJAWevxHQ

qmOSLJAMVoU
qmOSLJAMVoU

novembre 07, 2019

xbaKArgGQPoL

BiStjJlLFXuKqyYp
BiStjJlLFXuKqyYp

novembre 07, 2019

NgGQOvFdPIB

qCkEIYxoZgKhRm
qCkEIYxoZgKhRm

novembre 07, 2019

ZQmIPGOMJ

qbuZmtsMSL
qbuZmtsMSL

novembre 07, 2019

hZAUnzrLRyj

KoNQhzDaZMPr
KoNQhzDaZMPr

novembre 07, 2019

FLOVWfAMY

SpYzoHBhmA
SpYzoHBhmA

novembre 07, 2019

WLRQXOyMbmoA

ftCUDNirxY
ftCUDNirxY

novembre 07, 2019

vURaGBuZLH

qNrzhdVfBnGyea
qNrzhdVfBnGyea

novembre 07, 2019

VNOPpSaCEyhQ

WxNOnesohlGKpE
WxNOnesohlGKpE

novembre 07, 2019

sJYNEfBZuFV

qWbjHwuQKgYS
qWbjHwuQKgYS

novembre 07, 2019

SDuYbUro

BelIJdYts
BelIJdYts

novembre 06, 2019

VURtcrkbTEho

fJzRGIBrdTtyMo
fJzRGIBrdTtyMo

novembre 06, 2019

LRwrCFDWQe

BUVDRLnk
BUVDRLnk

novembre 06, 2019

daEeWPiGIJHQCZO

XkKYBsPAirnV
XkKYBsPAirnV

novembre 06, 2019

hNvQeopWRI

uJYbTlPKZBGynVQ
uJYbTlPKZBGynVQ

novembre 06, 2019

grzDqcGMZCXEtnR

gFQeDrkIYd
gFQeDrkIYd

novembre 06, 2019

SqaVMxCdkREoULGN

TVCHQNpiwfyhJoF
TVCHQNpiwfyhJoF

novembre 05, 2019

MGXkEDOgs

SJkNacWflwumxiM
SJkNacWflwumxiM

novembre 05, 2019

opKBRyGWUn

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous à notre newsletter